•   Son père Louis Pluchart était lamineur dans les mines et il ne voulait pas que son fils Aimable de son vrai prénom fasse le même métier. Il voulait être footballeur, un jour il prend un coup de pied dans les dents. Voulant également pratiquer le saxo, il dut suite à cet accident abandonner cet instrument. il se tourne vers l'accordéon. C'est la guerre, il doit quitter à 20 ans son pays, il arrive à Paris à vélo avec son accordéon et sa valise. il commence comme accordeurs de pianos. Il démarera sur la butte montmartre, ensuite sur les grands boulevards au Floréal. Mais il est facétieux avec l'occupant, il est envoyé au STO, grâce à une jolie allemande, il s'évade, rejoint paris et reprend son métier de musicien.

    Il se fait connaître, il part jouer à Londres, En allemagne à nouveau, abdjian, en angleterre, en espagne et un jour il rentre aux disques VOGUE (il y restera toute sa carrière, ainsi que chez Crosio sa marque d'accordéon plus de 50 ans dans chaque maison) Il était fidèle en amour, en amitié.
    Grand mélodiste, il enregistre plus de 10 000 titres, il aura le surnom de BOTTIN MONDIAL de la chanson.
    Il obtint avec André Verchuren, Yvette Horner, Edouard Duleu, marcel Azzola le TRIOMPHE DU DISQUE FRANCAIS
    Sa carrière se poursuit, les bals, les télés, les radios, il enregistrera tous les styles, viennois, musette, moderne, hit parade, classique, bavarois.
    Il sera le seul accordéoniste français à faire le Ed Sullivan Show plusieurs fois et à animer le bal des bretons aux usa.
    Il nous quittera le 31 octobre 1995 suite à une crise cardiaque, entouré des siens en son domicile de Villemoisson sur orge. Il y habita environ une cinquantaine d'années aussi

    1 commentaire
  • Hommage à Maurice larcange qui nous a accordé sa confiance en 1978 puiqu'à cette date, aprés être venu en tant que vedette de notre Gala, il a accepté de devenir notre parrain.

    Sa Biographie :

    Né près de Valenciennes, Maurice LARCANGE a poursuivi ses études musicales à la dure école de son père Emile, professeur.

    Courageux, ambitieux, dès son jeune âge Maurice empoigne la vie et exerce mille métiers avant d'être consacré vedette. Il ne s'arrête pas en si bon chemin et devient un artiste de réputation internationale de la radio, de la télévision et du disque.

    Tournées à travers la France et enregistrements se succèdent. La grande consécration commence alors avec l'enregistrement d'une collection de prestige consacrée aux plus grands auteurs et compositeurs de notre époque et distribuée dans 84 pays.

    Le talent de Maurice, mis au service des merveilleuses compositions de ces grands artistes ainsi que les musiciens et choristes du London Festival Orchestra font naître un climat musical d'une finesse et d'une chaleur incomparables. Il obtient le Grand Prix du Disque de l'Académie Charles Gros.

    "Best-Seller" à l'étranger, des disques sont sélectionnés par le Ministère des Affaires Culturelles pour être diffusés dans toutes les ambassades du monde entier.

    On lui doit de nombreux succès pour l'accordéon, tel que:

    "PISTONNETTE - LA MARCHE DES FOOTBALLEURS - LA GRANDE VALSE - CAPRICIEUSETTE - C'EST BON LE MADISON - LOOK MUSETTE" etc... et les chansons:

    "GENERATION MUSETTE - PARIS MUSIQUE PARIS MUSETTE - SUR UN AIR DE ROMANCE" avec Pascal Sevran, etc... plus de 1 400 compositions enregistrées à ce jour.

    Depuis 1986, il oeuvre sans relâche pour la jeunesse afin de préparer le nouveau paysage de l'accordéon en créant le mouvement des PRODIGES DE L'ACCORDEON.

    Ce qui caractérise Maurice LARCANGE, c'est sa générosité. Générosité au plein sens du terme, généreux il l'est ; dans l'effort, dans le travail - généreux, il l'est avec ses proches, avec ses amis - généreux, il l'est dans la vie, dans sa vie, ce qui lui a valu son surnom affectueux de MOMO.

    On pourrait vous parler de son talent, à quoi bon. Tous ceux dont l'honnêteté musicale n'est plus à prouver l'on reconnu depuis longtemps. MOMO n'a finalement qu'un seul handicap, celui d'être constamment en avance sur son époque.

    On souligne aujourd'hui, en toute sincérité, le mérite de cet homme qui, par conviction et par amour de son métier, a su donner beaucoup de sa personne dans le domaine pédagogique à l'échelle nationale. Il ne le dira pas lui-même par pudeur et par modestie, mais les jeunes accordéonistes lui doivent beaucoup

    MOMO n'a pas ménagé son temps pour les découvrir à travers la France afin de les conseiller dans leur évolution, de les encourager dans leurs interprétations et même de les stimuler dans leurs créations. Pour tous ces jeunes, il a été l'homme de la Providence, en créant "Les Petits Prodiges de l'Accordéon". Quelques uns d'entre eux sont d'ailleurs devenus "Vedettes à par entière" en France comme à l'étranger et ont même obtenu de nombreuses distinctions (deux Médailles d'Or de la SACEM, plusieurs coupes, diplômes, Grand Prix et sept coupes mondiales). Son fils Michaël mérite également un coup de chapeau car il a su faire l'amalgame entre les chansons d'hier et d'aujourd'hui dans des arrangements judicieux adaptés au goût du jour, donnant ainsi une seconde jeunesse aux anciens succès !

    Maurice LARCANGE n'est donc pas étranger au renouveau du musette en France ; c'est un ardent défenseur de l'accordéon et de la Chanson Française et s'il a réussi à être un des meilleurs parmi les meilleurs en plus de ses qualités artistiques, c'est grâce à son travail, à sa persévérance et à sa détermination. Il a permis à cet instrument d'acquérir, auprès du public, la place qu'il mérite, c'est-à-dire la première dans le cadre de la popularité. Si dans l'ensemble, il y a overdose d'un rythme (marteau pilon) qui n'a pas changé depuis des décades, l'accordéon offre une diversification de genre, et par conséquent de rythme.

    Maurice Larcange est décédé le 14 Septembre 2007.

    Retrouvez le en vidéo  :

    - Lors de sa venue à notre gala 2000, interprêtant sa célèbre composition " pistonette", composée en hommage à son oncle qui jouait du piston !

     

    - Autre vidéo trouvée sur le net :

    Site de Maurice Larcange : http://www.larcange-production.com/larcange.htm


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique